DECOG320

Attention ! Un nouveau virus cousin du COVID 19 vient d’apparaître en France le DECOG 320 (« Désobéissance cognitive » décelé en mars 2020).

A ce jour, seule la France semble être touchée. Il semblerait d’après les scientifiques que les français disposaient d’un terrain propice dont certains possédaient déjà les souches du virus dans leur organisme, et que la proximité du COVID 19 aurait déclenché l’apparition des  symptômes pathologiques.

Quels sont les symptômes ?

Globalement, on constate chez le patient atteint du DECOG 320 une désorganisation cérébrale qui lui fait avoir des gestes et une attitude opposée à ce que son cerveau aurait compris.

Nous avons pu voir à la TV ces derniers jours beaucoup de personnes atteintes par ce virus : Des jeunes agglutinés aux terrasses des cafés alors même qu’on venait de prier la population de rester confinée à son domicile. Des familles qui doivent cesser le travail et confondent chômage technique et télétravail avec congés payés et chargent leur voiture de pelles seaux et bouée pour partir à la plage oubliant en même temps qu’en mars la mer est fraiche. D’autres qui entendent bien que le coronavirus est véhiculé par l’homme et qu’il faut cesser tout déplacement pour éviter qu’il se propage dans l’ensemble du territoire et qui s’empressent de rejoindre leur famille à l’autre bout de la France.

Bref, alors même que l’on croyait toutes ces personnes irresponsables, les scientifiques  sont ce matin formels et identifient une  nouvelle épidémie dont la contagion a été beaucoup plus fulgurante que celle du COVID19.  Les épidémiologistes sont toutefois très perplexes sur le fait que ce virus ne se serait développé que sur le territoire métropolitain sans qu’aucun cas n’ait été décelé chez nos voisins européens.

Le monde de la Science continue d’observer, impuissant, le phénomène en espérant que les 2 épidémies qui se télescopent n’aggraveront pas cette mortalité que tout le monde redoute.

Afin d’être complet sur ce dossier, je ne peux passer sous silence une autre rumeur selon laquelle de nombreux mutants auraient infiltré la France depuis de nombreuses années à des postes divers et variés. Emmanuël Macron serait le grand chef de ces milliers d’individus programmés pour des actions dont seul le monde des mutants a connaissance. On suppose ces actions économiques visant à ruiner toutes les sociétés mondiales qui ne seraient pas aux mains des mutants. L’activation des mutants aurait  été décidée hier par les mots du président « Nous sommes en guerre ». Le fait qu’il l’ait dit 6 fois est assez symbolique. Les spécialistes des mutants réfléchissent sur ce nombre 6 qui peut annoncer un délai ou des cibles particulières. Une cellule de crise a été installée dans un coin tenu secret. Je ne manquerai pas de vous informer au fil de l’eau si toutefois je ne figure pas en première ligne sur la liste cible de ces personnages.

Courage.

Partagez