R.I.C. ….. MDR !

Alors que depuis plus de six mois, des milliers de personnes (de moins en moins toutefois) défilent dans les rues de nos villes et cités pour réclamer le droit au référendum d’initiative citoyenne, je suis mort de rire devant les taux de participation chaque fois que le citoyen est appelé à se prononcer par les urnes.

Aux dernières élections européennes où les gilets jaunes nous avaient promis un raz de marée populaire soutenant leurs demandes, seul 1 électeur sur 2 s’est déplacé et les gilets jaunes ont obtenu 0,54% des suffrages soit 122 565 voix. Et encore sur ce nombre, ils ne sont pas tous d’accord sur les moyens et les actions.

Plus localement, à Mériel, mon ancienne commune de résidence, un nouveau quartier sort de terre , et il va falloir créer les adresses de tous ces futurs logements. Je me suis insurgé contre la décision unilatérale du maire à attribuer les noms de rues et place. J’ai d’abord proposé que le Conseil Municipal, représentatif de la population, débatte, fixe un thème ou pas et détermine son choix. Mériel est la ville de Jean Gabin, et trouver des noms en rapport avec la filmographie de l’acteur, ne me semblait pas si stupide.

Le Maire a finalement opté pour un choix proposé à la population soit par voix papier ou par vote électronique via une application. Super !

Publicité et médiatisation de l’affaire engagées, durant 1 mois les Mériellois ont pu s’exprimer. Mériel c’est environ 3500 électeurs et 5100 et quelques habitants. Se sont exprimés sur le choix des rues 56 Mériellois. Alors vous comprendrez pourquoi je suis mort de rire (MDR.)

Partagez