News depuis mon Cantal

Quelques « news » ou nouvelles après un long silence épistolaire.

1- Les travaux de printemps :

Mon emménagement dans le Cantal occupe beaucoup  mes journées et il ne me reste que peu de temps pour me mettre au clavier et agrémenter mon blog, surtout que d’autres articles pour la presse professionnelle que j’enrichis chaque mois ainsi que d’autres rédactions ou relectures me réclament un ouvrage que je ne peux pas toujours différer.

Et puis le printemps est là et il faut débroussailler, tondre, jardiner et planter. Du travail toujours et encore, mais tant qu’il y a du plaisir … L’hiver viendra bien assez tôt.

2- Une QS déplorable de Free :

Je supporte avec une humeur de plus en plus dégradée, les affres de mon opérateur Télécom (Free) qui me facture une liaison Internet Box plein tarif tout en m’indiquant que pour des raisons techniques, Orange ne peut délivrer que 10 % du débit annoncé. On se demande pourquoi je paie ! et dans le « On », je me compte en premier 🙁

Conséquence : le temps perdu à me connecter aux affaires courantes ne l’est pas à alimenter mon blog ou entamer de nouveaux écrits

3- Le développement de « Rien n’est anodin » :

Les ventes se sont arrêtées début juin, mais les lectures continuent. Des commentaires parfois d’inconnu(e)s me parviennent soit en cours de lecture soit après en avoir terminé. Beaucoup me disent avoir acheté le livre lors de sa sortie et l’avoir mis de côté pour les vacances. Et justement, nous sommes fin juin, elles arrivent. Et si vous apercevez un jour sur une plage une ligne de lecteurs ou lectrices absorbés à l’unisson dans la lecture de « Rien n’est anodin ». Faites une photo et envoyez-la moi. 🙂

Et puis, le livre se passe de main en main. Il se lit et se relit. Il est même revendu d’occasion sur AMAZON. Qui passerait un livre qu’il n’a pas aimé ?

Je prépare les futures dédicaces dans le Cantal : le 14 juillet à Ruynes en Margeride et le 21 octobre à Pierrefort. Ce sont deux événements très visités chaque année. J’espère y rencontrer le succès que le livre mérite.

4- Les suites de « Désolé ! » :

La pièce de théâtre « Désolé ! » continue sur les rires de son succès. Après une mini tournée triomphante en avril en Bretagne, elle a été redemandée pour le festival d’été à La Turballe, en Loire Atlantique, le 15 août 2018.

Et puis de mi-novembre à fin janvier, chaque jeudi à 21h00, ce sera PARIS au théâtre Darius Milhaud dans le XIXe arrondissement.

Je dois aussi contacter la Communauté de Communes de Saint Flour pour programmer une tournée Cantalienne

5- Les projets :

J’ai eu une idée qui m’a traversé l’esprit pour la suite de « Rien n’est anodin ». J’imagine de retrouver Anne quelques années plus tard ayant abandonné son métier et sa fuite en avant pour un personnage plus en introspection s’interrogeant sur l’amour des autres au-delà de cette quête qui durant toutes ces années n’aura fait qu’entretenir son narcissisme.

Mais s’ouvrir aux autres aura aussi ses contraintes, et j’ai idée que cette suite pourrait s’intituler « Tout est contraignant ».

J’ai aussi le projet d’écrire une nouvelle pièce pour Marien et Naïg qui forment un beau duo à la scène.

6 – Et vous …

Je sais que vous êtes nombreux à me suivre sur Facebook ou sur ce blog. Vous êtes un soutien affectif et amical qui me touche beaucoup. Continuez à parler de mes œuvres ; ce n’est que du bonheur !

A suivre donc …

 

 

Partagez

Une réflexion sur « News depuis mon Cantal »

  1. Je ne manquerai pas de faire la photo, pour l’instant je fais partie du groupe des lecteurs qui ont acheté le bouquin et ont mis 6 mois à commencer à le lire … pour ne plus parvenir à le lâcher. Sur la 1ere de couv il est écrit « thriller », ce n’est pas usurpé.
    Ce livre révèle une vraie plume et un univers touchant, juste.
    Mais moi je ne vais pas le revendre sur Amazon.
    En revanche, tentez donc une connexion partagée avec votre smartphone pour avoir un peu plus d’internet, non ?
    Anne (comme l’héroïne du bouquin – excellente idée de faire une suite).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *